Le forum du Metal Monster Club

Club de passionnés voitures américaines dans le 34 (Hérault)
Que le Rock n' Roll soit avec vous !
Le site du Metal Monster Club 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 27 Mai 2014 - 14:49

Ce compte-rendu fait suite à une petite série d'autres à savoir:

LE SUD CALIFORNIEN - (San Diego - Death Valley - Los Angeles)
http://metalmc.goodbb.net/t1062-le-sud-de-la-californie-et-ses-deserts

LE NORD DE L'ARIZONA - (Phoenix, Parcs et route 66)
http://metalmc.goodbb.net/t1009-nord-de-l-arizona-parks-et-route-66

LE MICHIGAN - (Sud du Michigan et Nord de l'Indiana)
http://metalmc.goodbb.net/t959-le-michigan-the-motor-state

LA FLORIDE
http://metalmc.goodbb.net/t839-la-floride-usa-exclusivement-voitures-et-goodies

LE SUD DES APPALACHES - ( Georgie, Nord de l'Alabama, Nord du Mississipi, Sud du Tennessee)
http://metalmc.goodbb.net/t648-le-sud-des-appalaches-usa

LA NOUVELLE ANGLETERRE - (New York State + les Etats du Nord-Est)
(Nord-Est = partiellement Connecticut/Maine/Massachusetts/New Hampshire/Rhode Island/Vermont))
http://metalmc.goodbb.net/t764-la-nouvelle-angleterre

PRELIMINAIRES :

Habituellement dans ce type de compte-rendu, je me limite aux choses qui nous réunissent : la voiture et son environnement, les goodies. Dans le cas présent, ça se réduirait à la route 66, trois musées automobiles et deux meetings, c’est maigre.

je pense pas mal déborder en incluant pas mal de tourisme pour compléter surtout la première semaine (Santa Fe et Taos). Je le ferai de mon mieux car je n’ai aucune culture américano-mexicaine

—————


(origine web)

Les caractéristiques principales du Nouveau Mexique, je les ai apprises sur place comme quoi, on ne se renseigne jamais assez:
--> les frontières sont toutes rectilignes, il y a trois autres états comme celà, tous voisins: le Colorado carré parfait, l’Utah et le Wyoming, autre carré parfait qui les surplombe
--> le tiers supérieur est toujours à plus de 2000m d’altitude donc il ne fait bon que quelques heures l’après midi s’il y a le soleil. Par contre il ne pleut pratiquement pas. Sur une semaine je n’ai eu qu’une heure mais… de neige
--> les deux tiers inférieurs (c’est la route 66 qui délimite!) ne sont que des plateaux toujours entre 1000 et 1400m mais venteux. Bref côté météo, c’est pas des vacances!
--> en superficie, l’état correspond à la moitié de la France avec un point culminant à 4000m (4807 pour notre Mont Blanc) et un total de 2 millions d’habitants ce qui fait en densité 7 habitants au km2 (France, 105). Autant dire que la population se trouve plutôt au tiers au nord, le long de l’Interstate 40, c’est à dire anciennement la Route 66. Le quart sud-est est carrément désertique

Ensuite il faut toujours jeter un coup d’oeil sur wkikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau-Mexique


(origine wikipedia)


_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com


Dernière édition par acmacm le Mer 28 Mai 2014 - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
metalmclub
Présidente
Présidente


Nombre de messages : 5194
Localisation : Vias
Voiture : PONTIAC TRANSAM 77 et 78 T-TOP, FORD PROBE 1995
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 27 Mai 2014 - 19:19

Des reportages comme on les aime ...  Very Happy 

_________________
VANDROUX Yasmine
Présidente et créatrice du METAL MONSTER CLUB
Organisatrice de l'U.S HORSEPOWER SHOW à Valras-Plage chaque année le 2ème week-end de septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalmonsterclub.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mer 28 Mai 2014 - 9:22

_______________________________________________________
JOUR 0 : Préparation et considérations
_______________________________________________________



LE VOYAGE
Pour moi c’est trois vols successifs qui plus est, deux en Delta au lieu de tout Air France. Le préacheminement pour Paris puis Allbuquerque (NM) via Minneapolis ou Salt Lake City.
- Minneapolis, je suis obligé de chercher où c’est; vu d’avion c’est vert,  plein de lacs et de maisons individuelles, pas trop mon truc
- Salt Lake City (Utah), c’était dans mes souhaits mais allez comprendre! un AR Salt Lake City coûte 90€ plus cher qu’un AR Albuquerque via Salt Lake City: Air France s’est mis à fonctionner comme la SNCF au niveau tarif.
Donc il faut s’attendre à un voyage long, lent et fastidieux, ce fut le cas

LA VOITURE DE LOCATION
Second voyage où j’abandonne Hertz qui a augmenté ses tarifs, pas les autres. 10% de gagnés la première fois avec Avis, 20% cette fois avec Europcar qui s’est transformé là-bas en Advantage. Mais plus question de choisir le modèle de voiture ou d'être systématiquement surcladssé et il faut subir un contrôle serré au retour; par contre il y a moins de clients donc moins d’attente à la remise. Je me suis retrouvé avec une Hyundai Accent sans régulateur, sans boussole et sans thermomètre pour environ 3100 miles parcourus à 8L/100. Une voiture vraiment banale que j’oublierai comme celle de la fois dernière, je ne me souviens plus du tout mais c’était asiatique aussi en mieux

LE PARCOURS
Ce qui commence mal c’est qu’aujourd’hui je ne suis pas fichu de faire une carte lisible avec le nouveau Google Map


Au moment du départ, j’ai inversé l’ordre des deux boucles parce que ça m’a permis de récupérer un "car show" chez Russell à la frontière du Texas et deuxièmement, ça m’a permis de m’éloigner du voisinage des tornades/cyclones qui étaient encore présents en Oklahoma en tout début de voyage




je n'ai pas réussi à tracer en bleu, le trajet Gallup-Albuquerque
Il vous reste à l'imaginer pour avoir cette première boucle de huit jours
(origine Google Map pour les 2 photos d’écran)

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mer 28 Mai 2014 - 23:34

_______________________________________________________
JOUR 1 : Minneapolis - Albuquerque
_______________________________________________________


Au choix j’ai pris l’étape de MINNEAPOLIS parce qu’au prix à payer d’arriver à destination deux heures plus tard, j’avais deux heures de moins de vol et plus de détente entre deux. Et puis j’ai découvert Minneapolis qui ne m’intéressera pas pour plus tard.
En descente sur cette ville par mauvais temps, on distingue toutefois un « downtown » classique entouré d’une zone exclusivement pavillonnaire






Il me faut attendre trois heures le vol suivant pour le Nouveau Mexique cette fois




ALBUQUERQUE
Un abord un peu différent avec semble-t-il, des mobilhomes à foison en guise d'habitation
Je prends en charge la voiture et la chambre du motel qui me donne deux livres gagnés sur ebay USA et que j’ai fait livrer dans ce premier hôtel pour éviter les frais d’envoi prohibitifs vers l’Europe
Je cherchais de la littérature pour connaître la production automobile canadienne
j’ai trouvé, gagné et reçu ce livre. Ce n’est pas exactement ce que je cherchais mais ça enrichira un peu ma connaissance automobile de ce pays




Trois heures de sommeil plus tard s’il n’est que 2H le matin, il est plutôt 10H le matin dans ma tête avec le décalage horaire. Je décide d’aller parcourir une heure ou deux, la ROUTE 66 qui traverse Albuquerque

D’abord des néons de motels mythiques qui sont pour presque tous désaffectés et même pour certains rasés










un p’tit diner au passage. Non mobile il est toutefois d’une copie art-déco qui à la lumière artificielle, lui va très bien; on verra de jour plus tard. A côté à lui ou pas, un panneau de nos goodies préférés






et pour terminer cette balade nocturne, un magasin qui me fait connaître l’art local: en poterie/terre cuite et émail ça me fait penser de suite au Longwy par la surface et les couleurs; précision s’il y a des lorrains, pas du tout la même qualité tout de même






également plus automobile, un spécialiste Mustang. Si si sur la route 66, peut-être le premier depuis Mustang Corral en Illinois ( http://www.trombinoscar.com/musees/mtgcorral.html )






Il n’est pas tout à fait cinq heures le matin et avant de rentrer je passe par un Walmart 7/7 & 24/24 pour les premières courses
glacière et glace, nourriture et boissons, linge de rechange, quelques CD

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 30 Mai 2014 - 9:08

_______________________________________________________
JOUR 2 : Albuquerque - Santa Fé
_______________________________________________________



Pour aller à Santa Fe il y a au moins deux possibilités:
- l’autoroute rapide et efficace,
- le TURQUOISE TRAIL plus bucolique. Levé tôt ou plutôt pas couché, j’ai choisi cette seconde solution.
On peut commencer par une grimpette de 45km à travers la forêt de Cibola pour atteindre le sommet des Sandia Peak. On a l’avantage de voir quelques arêtes de ces montagnes et l’étendue de la ville d’Albuquerque






A remarquer que cette « grimpette » est possible en partant de la ville par téléphérique tout à fait identique à celui de Palm Springs (CA) pour ceux qui connaissent
Autre chose: si on se retrouve à plus de 3000 m d’altitude, n’oublions pas que la ville elle-même est à 1600m, c’est bien sûr la différence qu’il faut reconsidérer
En redescendant, il y a un musée de bric et de broc particulièrement.. étonnant
Ca commence par un long couloir avec une vingtaine de saynètes:



Difficile de choisir ce que je mets ici mais j’ai dû le faire. De toutes façons, à chacune de ces vitrines on ne sait où donner de la tête










On peut continuer avec les cirques, il y en a trois d’environ 2m de développé chacun, il faut aussi souvent lever la tête!






ensuite il y a un peu de tout. La collection est née du principe que tout est récupérable, que tout est exposable.














J’ai eu le même "Winnebago Indian" à la même échelle d’environ 1:24e mais pas exactement le même bateau et surtout pas à 2500m d’altitude ni à 1300m de la première mer navigable!
Il est temps de sortir un peu par un de ces couloirs de tessons de bouteille






Ce que l’on va trouver est différent par la taille mais pas par l’indescriptible donc je vous laisse découvrir








et en détail








Les propriétaires habitent dans ce joyeux capharnaüm mais on ne visite pas! Dommage parce que peut-être est-ce totalement épuré chez eux, sait-on jamais






Si vous passez par là, ne ratez surtout pas ce lieu insolite
pour aller plus loin : http://tinkertown.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Tinkertown


Reprenons la Turquoise Trail pour enchainer quelques villages, refuge de pseudo artistes



J’avoue bien volontiers aimer cet art naïf d’aujourd’hui mais au final, je nui préfère carrément le burlesque








jusqu’à cette cabane surement abandonnée de façon très calculée




Il est temps d’arriver à Santa Fe pour un Show Car dans une école privée chrétienne. C’est mon quatrième ou cinquième meeting avec de tels hôtes: c’est très bon enfant, très partage, très famille. On ressent plus la communauté que la voiture, ça change.
De plus c’est le premier meeting dans ce cas ci




Vous trouverez mon compte-rendu photo ici (profitez-en pour liker/j’aime la page), d’autres viendront:
https://www.facebook.com/612159348829476/photos/a.750686991643377.1073741833.612159348829476/750687061643370/?type=3&theater

Ce qui ne m’a vraiment pas plu: c’est que comme animation payante pour une bonne oeuvre malgré tout, il y avait la possibilité de taper à la masse sur deux voitures, ça plaisait beaucoup aux jeunes. J’en ai discuté avec les pompiers à côté qui trouvaient ça… très bien






et ce qui a retenu mon attention :
un rat ’34 Chevrolet, un bucket T de 1923 , un coupé T de 1926,








peut-être un vrai 1962 roadster TBird, un 1952 Wagon Chevrolet délicieusement présenté, un 1947 sedan Buick








pour finir un 1934 Ford Coupe Streetrod et un trio de 1967 Chevelle: une année et un modèle de plus en plus prisés








J’évite la ville de Santa Fé puisque je lui consacrerai ma journée de demain pour aller directement à Bandelier. Je ne sais pas exactement ce que c’est mais c’est signalé partout. En tous cas la route est sympa pour y accéder








Finalement c’est au fond d’une vallée qu’il y a quelque chose. Déjà un ruisseau boueux ce qui crée le vert caduque que l’on voit sur la photo. Ensuite un point de départ pour plus de 160km de chemins piétonniers balisés laissant apparaître d’anciennes habitations troglodytiques ou pas. Il y a d’autres choses à voir. Autant dire qu’il vaut mieux partir du matin et pour y passer la journée




Ensuite j’ai perdu tout mon temps sur le retour car je me suis fait serrer puis encadrer par des militaires. Avec toutes ces barrières ouvertes, demi-ouvertes, moitié fermées et laissant de côté les totalement fermées, je ne me suis pas rendu compte que j’étais sur un terrain militaire. Vérification du coffre, de la voiture, de l’appareil photo, photocopie des mes papiers, deux heures plus tard je pouvais repartir… vers le motel obligatoirement.
Adios Los Alamos que je devais visiter dans la foulée

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
biglolle
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 510
Age : 51
Localisation : pas loin , sud Hérault
Voiture : Ford Mustang V8 289 CI 1965
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 30 Mai 2014 - 11:01

Merci toujours aussi sympa à lire  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
metalmclub
Présidente
Présidente


Nombre de messages : 5194
Localisation : Vias
Voiture : PONTIAC TRANSAM 77 et 78 T-TOP, FORD PROBE 1995
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 30 Mai 2014 - 14:25

C'est passionnant tes voyages ...  sunny 

_________________
VANDROUX Yasmine
Présidente et créatrice du METAL MONSTER CLUB
Organisatrice de l'U.S HORSEPOWER SHOW à Valras-Plage chaque année le 2ème week-end de septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalmonsterclub.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Sam 31 Mai 2014 - 9:52

_______________________________________________________
JOUR 3 : SANTA FE
_______________________________________________________



visite de SANTA FE, beaucoup de touristes, bien trop à mon goût, je ne suis pas habitué et ce n’est pas spécialement ce que je recherche aux USA. Mais il y a l’art indomexicain quand même et comme ce n’est pas courant… il faut en profiter

Quelques photos pour l’art civil
la plus ancienne maison des USA (on la rencontre presque dans chaque état), celle des gouverneurs (de souvenir), une autre de même style chemin couvert mais plus authentique (non signalée et excentrée), excentrée aussi et de construction différente










Quelques photos sur l’art… touristique (entretenu ou fabriqué)
un hôtel, un bâtiment administratif, es logements en appartements
les poutres maitresses ont disparu, l’ocre est toujours là mais sans doute en crépi








Et puis bien-sûr quelques photos de l’art religieux
la carte postale c’est la basilique de St François d’Assise






Pour moi le reste à bien plus de charme, de cachet, d’exotisme








Une surprise dans l’une d’elles: un escalier hélicoïdal par définition, tourne autour d’un axe central: Eh bien celui-ci n’en a pas! Attention c’est une maquette car le vrai, j’y suis allé trois fois, trois fois il y avait office et dans ce cas par correction, je n’entre pas




A noter l’omniprésence de la Vierge Marie dans tout le nord de l’état: en statuette, en chapelle, en procession, bref en toutes situations




Anecdotes pour conclure Santa Fé

Le premier trike à moteur avant que je vois de ma vie; curieux engin
j’en ai vu un autre sensiblement identique excepté la couleur
je ne peux pas aller plus loin, je n’ai pas étudié la question




un arbre oui, de la famille du chêne (oak) par son nom, ressemblant au baobab par son tronc généreux et son port rabougri. De temps à autre dans tout l’état, on en trouve des sculptés, impressionnant
Je cherche la variété si quelqu'un connait




Voilà pour Santa Fe mais il faut en sortir par le nord et on tombe sur un « FLEA MARKET » (marché aux puces) important et pérenne. Là je rencontre un artiste, nous sympathisons, grignotons, délirons ensemble.
Son oeuvre est à trier mais ça me choque moins que le fait de sucrer ses frites ou que de m’offrir son livre tout en refusant de le dédicacer. Bref l’ensemble reste un bon moment








Pour aller plus loin avec Kelly : http://www.kellymoore.net/
vous pouvez même vous abonner à sa newsletter : http://www.kellymoore.net/Join.html

Quelques miles et on trouve une zone de casinos tenue par les indiens (à croire qu’ils ont cette possibilité dans l’état, approfondir) porte le nom de CAMEL ROCK
je parie que c’est ce monticule ressemblant à un chameau qui en a donné le nom


_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Lun 2 Juin 2014 - 9:50

_______________________________________________________
JOUR 4 : vers TAOS
_______________________________________________________


il y a la grand route pour joindre Taos mais comme d’habitude, je lui préfère une parallèle. Curieusement alors qu’il fait très froid la nuit et pas chaud le jour alors que le paysage est désertique avec quelques formes géologiques intéressantes










L’intérêt c’est de traverser des villages d’arrière pays qui nous offrent des pépites, pour le premier ce garage abandonné ou encore cette peinture face à ce qui pourrait être la mairie






et d’une façon récurrente, les cimetières avec le joyeux garnissage des tombes






un peu plus loin et c’est pour lui que la route est entretenue, le Sanctuaire de CHIMAYO
( http://www.holychimayo.us ). Je tombe encore dans une procession pourtant ce n’est plus le weekend. Le plan est bienvenue non pas qu’il soit étendu mais parce qu’il est riche




Difficile de faire un choix dans les photos, je me fixe un nombre puis je choisis celles qui peuvent vous intéresser
Pour ici, qui dit sanctuaire doit voeu, repentance, prière, c’est le sens de chacune des trois photos qui suivent








Personnellement mon choix s’est arrêté surtout sur cette tentative de réconciliation entre américain - mexicain - indien puis sur une peinture murale du lieu





Un peu plus loin LAS TREMPAS, vieux village créée en 1760 par quinze familles catholiques qui ont commencé par bâtir l’église






On va arrêter là (il reste Taos) car cela devient un vrai guide touristique.
Le Nouveau Mexique à peine un peu plus de cent ans d’histoire purement américaine; pour recevoir cette culture il n’est traversé que par la Route 66, voilà pourquoi dans ces coins reculés, on a au minimum un siècle de retard.
Au prix d’une grande déviation je vais tenter de retrouver diner et station service puis goodies donc la grand route.

On se retrouve à EMBUDO chez qui je voulais absolument passer:




Il est réputé pour la diversité de ses pompes à essence (il en cherche toujours) et pour sa disponibilité. Pas de bol, aujourd’hui c’est fermé et mon va-et-vient ne le fait pas venir. Alors tout étant face à la route, divisons l’étalage de gauche à droite

D’abord le diner. C’est un classique « Valentine » qui a l’avantage d’avoir été restauré et avec les bancs que l’on peut voir en face, sans doute il est opérationnel. J’aurais aimé voir l’intérieur mais aisé va la vie




Ensuite et juste à coté, après cette affreuse voiture moderne (inappropriée dans ce décor), il y a l’habitation du maître des lieux (ou son bureau) derrière les trois plus belles pompes, enfin celles en moins mauvais état




la seconde moitié de l’exposition débute et finit par des automobiles, des bouts d’automobiles






et entre deux des pompes à carburant rangées en file indienne




Quelques kilomètres plus loin, quelqu’un jouait l’artiste avec des surplus automobiles et affectionnant particulièrement les lignes d’échappement. Je parle à l’imparfait car il semble avoir plié bagage en laissant sur place ses oeuvres les plus encombrantes




_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
biglolle
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 510
Age : 51
Localisation : pas loin , sud Hérault
Voiture : Ford Mustang V8 289 CI 1965
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Lun 2 Juin 2014 - 19:35

merci bien , toujours aussi intéressant  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 3 Juin 2014 - 11:43

_______________________________________________________
JOUR 5 : TAOS
_______________________________________________________


Désolé mais on repart dans le tourisme pur et dur
TAOS c’est d’abord une place avec tout autour, hôtels et marchands du temple
Si elle est sympathique, elle ne déborde pas de charme





un peu au delà du périmètre de la place, c’est une douce continuité: les bureaux bâtiments sont commerciaux pour le premier, hôtel pour le second, restaurant pour le troisième et je pourrais continuer ainsi








peut-être une exception, une maison du XVIIIe, celle de Kit Carson devenue un musée
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kit_Carson




Ne nous attardons pas pour aller voir le « TAOS PUEBLO » qui est la cette postale de la ville et qui le mérite
Il y avait quelques milliers d’habitants il y a une vingtaine d’années il en reste 200 aujourd’hui, surtout commerçants de souvenirs ou miséreux. Pas d’eau mais la rivière coule au centre du village, pas d’électricité mais deux ou trois cuves de propane.
Plus intéressant pas d’escalier mais que des échelles mobiles pour changer de niveau et surtout un vrai principe de construction préservé







des collectifs comme celui là il y en a un de part et d’autre de la rivière qui coupe réellement le village en deux. Les autres constructions ne dépassant jamais les deux niveaux








entre parenthèse, je viens de découvrir le mode « panoramique » de mon nouvel appareil photo mais je vais essayer de ne pas vous en abreuver; la prise de vue est amusante mais le résultat pas au niveau
Je ferais mieux de chercher comment adoucir le contraste trop fort




Il y a quelques ruelles, une seule église mais des fours à pain partout partout








voilà ci-dessous une construction classique et la constitution des murs pour clore la visite






Nous partons maintenant vers la partie nord sans doute la plus désertique avec des choses plus goodies, ouf!
d’abord un pont, quoi de plus banal! Mais quand il est bâti très court pour enjamber des gorges pratiquement 200m plus bas, ça l’est beaucoup moins. Les GORGES RIO GRANDE





Ces gorges sont donc très profondes et tout en caillasse sans végétation






Un peu plus loin: EARTHSHIP, des bobos dans le désert
d’abord le bâtiment administratif. Le seul qui se visite totalement ($5)
celui où l’on vous explique que l’objectif c’est de recycler les déchets dans la construction principalement les canettes et les bouteilles ainsi que les pneus pour faire des murs et des bordures
Ensuite tenter de fabriquer sa propre électricité et garder son eau






cette troisième photo est une photo de photo appartenant à Earthship
elle permet de bien expliquer comment les murs sont fabriqués




En face il y a une construction imposante, curieuse la voilà d’abord de l’arrière, puis de l’avant et j’ai profité d’un moment d’inattention pour prendre l’intérieur qui me fait penser à mon idole architecturale  de jadis: Antonio Gaudi (la Sagrada Familia entre autres)








Les maisons sont semi voire totalement enterrées côté nord/nord-est.Rien ne semble terminé, tout est un vaste chantier sans l’impression d’avoir un cadre directeur: on ne devine pas où ils vont, ce qu’ils font










Si cette partie commerciale est assez ramassée sur elle-même, en scrutant l’horizon on en voit d’autres, terminées, très séparées, habitées mais toujours avec des formes (que j’adore mais) qui font qu’on est en droit de se poser des questions










Bon en en a assez vu d’autant qu’après ça on a 30km voire plus à parcourir pour arriver au petit village de Chana qui m’accueillera le soir, il fait 1°C, je suis à 2400m d’altitude et à plus de 500km de Denver (Colorado) par le train bref le monde des ours et des élans




_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
biglolle
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 510
Age : 51
Localisation : pas loin , sud Hérault
Voiture : Ford Mustang V8 289 CI 1965
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 3 Juin 2014 - 21:28

Quand ont vois ses place ou maison notre imagination s'emballe .Très beaux  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mer 4 Juin 2014 - 9:52

alors on va continuer un peu dans le tourisme....





_______________________________________________________
JOUR 6 :  AZTEC - FARMINGTON
_______________________________________________________



28°F au matin quand on est dans les vap ça va mais après traduction ça ne fait que -3°C au petit matin Grrr
Je suis à CHAMA. Sa réputation c’est le circuit touristique en train qui n’ouvre qu’en juin mais les locomotives sont là






Quant au circuit, voilà une description touristique tirée d’un site web




J’ai remarqué aussi à Chama, que c’est le vétérinaire qui déplace sa clinique




Première rencontre avec un diner en relatif bon état: il est à vendre
se situe à un croisement au milieu de nulle part qui porte le nom de TRES PIEDRAS
il y a une école, un garage, une casse et ce diner, c’est tout, au croisement de la 64 avec la 285
Voilà l’école et le diner tous deux désaffectés:






Le problème du diner, c’est un rajout devant, un rajout derrière et finalement un Valentine caché
A remarquer au même endroit, un panneau indicateur qu’on voit souvent dans les musées et dans les livres de la route 66, une pub pour Holiday Inn; qu’import l’état, il est authentique le mien, jamais restauré,  toujours en place donc digne d’intérêt




Dans les environs également j’en trouverai un autre mais détruit à Tierra Amarilla, passons






Si vous voulez développer ces "diners", il y a un fil de discussion sur ce forum, appelé "les diners du Nouveau Mexique"

Maintenant il est temps d’abattre des kilomètres pour rejoindre Farmington le soir
Au départ la route est comme un haut plateau. On y voit des hommages toujours aussi… je vous laisse qualifier




Il n’y a personne. Sur plus de cent kilomètres en deux heures j’ai croisé trois voitures et je n’ai doublé ni ai été doublé: ça en est à un point que quand on se croise, on se fait signe par la vitre baissée. Comme plateau, j’ai l’impression également qu’on monte au delà des 2400m du départ. Même les arbres n’ont pas encore fait leurs feuilles










On retrouve la civilisation vers Aztec; finalement ça fait du bien. Une entrée de ranch, un chariot décoratif, une vielle cabane par ci, un ancien ciné drive-in par là










En se rapprochant d’Aztec on entre en territoire apache. Curieusement il y a quelques puits de pétrole disséminés et on renoue avec une terre désertique à 1800m d’altitude








AZTEC
une ville comme je les aime. Par exemple à dimension humaine avec un mini-centre ville typé; des néons abandonnés qui n’ont pas été dégommés par les gamins, des ponts horribles et rouillés mais que j’adore, bref la typologie d’une petite ville américaine








Ville agréable donc mais si on va à Aztec c’est pour voir ça: des habitations d’autochtones du XIe siècle: rien à voir avec notre art roman de la même période!








Sur le côté un forum familial reconstitué pour imager la visite (extérieur et intérieur superposés)




Il est temps de regagner FARMINGTON
ça va mieux, il y a du monde!






Je remarque deux véhicule qui font de la pub pour le musée communal. j’irai le voir car il ouvre à 8 heures le matin
un Checker Aerobus à dater qui  est un véritable nuancier appelé Limoseum
un camion dont je cherche la marque (son logo fleur de lys est en bas à gauche)




_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Jeu 5 Juin 2014 - 8:40

_______________________________________________________
JOUR 7 :  FARMINGTON - FOUR CORNERS
              débordement pour le COLORADO avec MESA VERDE
_______________________________________________________



Donc on redémarre avec le musée du conté de FARMINGTON
mais avant puis que c’est l’ouverture à 7,30h je vais voir un diner
7,40h et il a déjà sa clientèle bien fournie; ce sont réellement des espaces de convivialité








puis direction le musée,j’y repère quelqu’intérêt




Comme la seule voiture présente: une 1925 Ford T Roadster, un chariot de la débâcle et une Trading Post avec à son entrée des pompes à essence








Mais ce qui a le plus retenu mon attention c’est un tableau qui n’est que la reproduction d’une oeuvre murale grandeur nature (1:1) en cours de finition dans une autre salle fermée au public pour l’instant


autorisation de photographier et de publier demandée et obtenue


En traversant la ville par son centre pour en sortir, j’ai repéré un théâtre-cinéma qui fonctionne toujours à l’ancienne




La route vers Four Corners n’est pas inintéressante, c’est même une initiation à ce que offre monument Valley, pour moi, tempête de sable en plus








FOUR CORNERS C’est le seul endroit où quatre états américains se touchent








Chaque état à son sceau dans « son quartier », non nom bien sûr et son histoire
Pour éviter de trop charger en photos, je vais prendre ci-dessous l’exemple du Nouveau Mexique puisque c’est le thème de ce voyage








Maintenant on prend la direction du COLORADO, première infidélité au Nouveau Mexique
c’est très facile de Four Corners, il y a juste un pas à faire!




première étape à la première ville rencontrée, MANCOS
une banque du temps où elles aidaient les américains à s’installer au lieu de les faire déguerpir comme maintenant, en face une fabrique de chapeau ancestrale (feutre). Ces deux bâtiments forment le carrefour principal du village








Au sortir de Mancos, un ancien Trading post (bazar) transformé en magasin de souvenirs








un peu plus loin, un artiste sur bois expose tout au long de sa propriété. Il est absent lors de mon passage








Quelques kilomètres plus loin on arrive à MESA VERDE, c’est un "National Park »




il est important de faire la distinction entre ces parcs nationaux et les « National Monument »
Une distinction que je ne faisais pas obligatoirement avant mais qui est significative
Il vaut mieux commencer par les « monument » car la comparaison y est faite et c’est très bien expliqué ici:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_national_%28%C3%89tats-Unis%29
Et pour les « National Park », c’est ici 59 ici (mon livret n’en contient que 26!) http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_parcs_nationaux_des_%C3%89tats-Unis
La France a dix parcs nationaux pour comparer:
http://www.parcsnationaux.fr/Decouvrir-Visiter-Partager/Les-dix-parcs-nationaux-francais

le « National Park » le plus visité n’est pas le Grand Canyon mais le « Smokey Mountains » (Tennessee) plus de deux fois ce que fait le Grand Canyon, je crois que c’est dû à la présence de toute la population de la côte Est proche (Boston, NYC, Washington, Baltimore etc)
Voilà ce que j’en disais dans mon compte-rendu de 2009:
Ce sont les couleurs de l'automne ... qui ont du retard. Bref je me retrouve dans un "grand" Aveyron ou Cantal: pas du tout dépaysant à part les "fumées bleues " stationnaires ayant données le nom au parc. Le col qui sépare le TN du NC est à 5000ft soit un peu plus de 1500m. Y a pas de quoi en faire une montagne c'est le cas de le dire!
( http://metalmc.goodbb.net/t648p15-le-sud-des-appalaches-usa )
voilà une photo


Revenons à  MESA VERDE,  c’est un parc d’intérêt archéologique, il y a très peu de marche, tout est accessible en voiture et pour rouler on roule dans le parc.Je n’ai pas noté mais entre cent et  deux cents bornes ne m’étonnerait pas.
On va voir tout de suite la carte postale du lieu





"Cliff Palace" est le regroupement le plus important et le plus spectaculaire à flanc de falaise, il y a au total 150 pièces et plus d’une vingtaine de forums circulaires. Mais toujours au niveau de la falaise d’autres endroits ne sont pas en reste














Quelques autres habitations ont été découvertes en surface, elles étaient presque totalement enterrées comme moyen de défense




l’écureuil est le seul animal que j’ai pu observer avec une fugace traversée de biches.




Nous sommes autour de 1500 à plus de 2500 mètres d’altitude selon l’endroit ce qui ouvre parfois de belles vues surtout vers le nord






Il est l’heure de me trouver un motel, il sera très au nord en Utah pour des raisons de prix que j’expliquerai demain

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
biglolle
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 510
Age : 51
Localisation : pas loin , sud Hérault
Voiture : Ford Mustang V8 289 CI 1965
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 6 Juin 2014 - 9:32

Four Corners : Connu par beaucoup par les série policières les experts et autres pour hêtre utiliser dans l'intrigue . Pour ma part j'ai découvert cette " particularité " dans les livres . Les policiers plus particulièrement qui l'ont beaucoup utiliser aussi .

Merci pour ton reportage , je découvre beaucoup de choses  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 6 Juin 2014 - 11:13

biglolle a écrit:
Four Corners : Connu par beaucoup par les série policières les experts et autres pour hêtre utiliser dans l'intrigue . Pour ma part j'ai découvert cette " particularité " dans les livres . Les policiers plus particulièrement qui l'ont beaucoup utiliser aussi .

Malheureusement je ne regarde pas les series policières à la TV car j'ai trop de DVD en retard et de films. Donc en ce moment je me limite à ce qui est vrais faits divers mis en films et documentaires
Ceci dit je demanderais à ma femme car elle regarde "Les Experts". Moi je n'ai vu aucun épisode à ce jour  Embarassed 


_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 6 Juin 2014 - 13:02

_______________________________________________________
JOUR 8 :  second débordement pour l’ UTAH
               route vers MONUMENT VALLEY par le Nord
_______________________________________________________


Cette région du Grand Canyon / Monument Valley pose un problème de logement. Les hôtels pratiquent des prix sans commune mesure avec les alentours. Voilà, quand j’ai vu les prix je suis monté jusqu’à Monticello et que pour ce soir je naviguerai à vue




Pas compliqué quand j’ai vu les prix, je me suis acheté un iPad 8 pouces pour le prix d’une seule  nuit d’hôtel. Il me servira jusqu’à la fin du voyage tous les jours pour les notes et les cartes. C’est plus lisible que mon iPhone et plus pratique que mon MacBook Air de 900gr que je retrouve à terre au moindre coup de frein. Voilà




A 6h du matin je regarde par la fenêtre, il… neige! Nous somme le 9 mai. Bon ça ne durera qu’une demi-heure sans tenir mais les flocons sont énormes
Je pars pour BLANDING un peu plus au sud vers Monument Valley, bourrée de motels pour les raisons expliquées plus haut. Il y a un hogan reconstitué, ces maisons du XII/XIVe à visiter.
On rentre par là en descendant par l’échelle








Un problème américain: un manque de respect pour l’art: pas de périmètre protégé




A Blanding il y a aussi un musée de dinausores comme dans l’Aude, comme dans l’Hérault.
J’ai bien aimé les très nombreuses affiches de cinéma en particulier belge pour le titre en français et en flamand et bien-sûr le souvenir






la ville suivante, on a l’impression d’être en plein western: BLUFF










une ville qui se modernise mais pas tant que voudrait le montrer ce camion car les plaines aux alentours sont toujours à chevaucher….






Je découvre une autre curiosité en ville, le FORT DE BLUFF( http://bluffutah.org/bluff-fort/ )
une oeuvre des mormons reproduite à l’identique une centaine d’années après

ce qu’il en reste réellement:










c’est surtout l’école donc, elle a été reconstruite en garçons et filles. A remarquer que ces dernières n’ont droit qu’) filer la laine, coudre et pouponner






Le camp formant un carré presque parfait, il dégage une esplanade intéressante












une vingtaine de maisonnettes montent la vie dans ce camp en 1880
C’est une belle visite à ne pas rater












J’arrête la pour ce fort car on pourrait en faire un fil de discussion complet!


la suite de cette journée avec Monument Valley... ce week-end

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Dim 8 Juin 2014 - 9:00

suite et fin du 8e jour:

Donc reprenons la route aux formes géologiques intéressantes mais attendues








nous arrivons à MEXICAN HAT une curiosité géologique qui a donné le nom au village
Nous sommes toujours en Utah, plein nord de Monument Valley et voilà la curiosité






Maintenant c’est sérieux, direction MONUMENT VALLEY en l’abordant de façon inhabituelle, c'est à dire par le nord!
Tout le monde vous dira que Monument Valley se photographie du côté sud. Normal en général on prend toujours les photos avec le soleil dans le dos et voilà ce que ça donne pour moi




donc c’est « ma » photo de Monument Valley: elle ressemble à toutes les autres, même vue, même luminosité. On l’a tellement dans la tête que quand on le voit pour de vrai, on n’est pas surpris.

Donc pour me surprendre, pour vous surprendre on va prendre l’itinéraire nord sud avec le soleil de face: Déjà on rencontre assez loin cette spécificité ferrugineuse (terre de sienne)








Puis trente à quarante kilomètres avant le parc, on commence à distinguer des buttes






Enfin on devine le parc par la quantité de buttes
à 30km puis à 20 puis à 10km












Il faut savoir que Monument Valley n’est parc un parc national mais un « monument » (voir hier). Il ne recueille que deux étoiles Michelin, ce qui ne l’empêche pas d’être le plus cher à l'entrée (relativisons, $20 par voiture) parce qu’il appartient aux indiens Navajos qui l’exploitent
Evidemment il faut entrer pour aller voir la carte postale mais personnellement je trouve que les plus belles vues sont à l’extérieur.
MONUMENT VALLEY:
le panoramique, les «  buttes-phares et individuellement de gauche à droite, chacune d'entre-elles












Dans l’enceinte de Monument Valley, il y a un hôtel super "The Hotel View ». Vous décrocherez difficilement de votre mini-terrasse qui vous permettra de bénéficier du coucher puis du lever de soleil, un souvenir inoubliable. Pour quatre par chambre c’est d’un prix correct, pour deux un souvenir inoubliable, seul j’ai préféré acheter un iPad mini de base pour le même prix que la nuit

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
PIERRE 01
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 928
Age : 51
Localisation : AIN
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 10 Juin 2014 - 10:59

Wink  Merci pour tout ces paysages sublimes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safranc
Race Driver
Race Driver


Nombre de messages : 202
Age : 41
Localisation : Sète
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 10 Juin 2014 - 11:40

Un de mes meilleurs souvenirs de voyage. Merci  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amc-jeep.fra.co
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 10 Juin 2014 - 11:49

je ne sais pas si tu as visité le prochain site à venir car il est grandiose aussi et on lui consacre moins de temps malheureusement. Tu verras bientôt celui dont je veux parler  Smile

Il est vrai que Monument Valley c'est bien mais punaise pour se loger, ce n'est pas évident! 

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
metalmclub
Présidente
Présidente


Nombre de messages : 5194
Localisation : Vias
Voiture : PONTIAC TRANSAM 77 et 78 T-TOP, FORD PROBE 1995
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Mar 10 Juin 2014 - 21:03

Magnifique ...  sunny 

_________________
VANDROUX Yasmine
Présidente et créatrice du METAL MONSTER CLUB
Organisatrice de l'U.S HORSEPOWER SHOW à Valras-Plage chaque année le 2ème week-end de septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalmonsterclub.com
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Jeu 12 Juin 2014 - 15:20

_______________________________________________________
JOUR 8 : troisième débordement pour l'ARIZONA
Kayenta - le Canyon de Chelly - Hubell Trading Post - Window Rock
_______________________________________________________


Puisque nous avons abordé cette célébrité (Monument Valley) par le nord on va la quitter par le sud bien moins intéressant. Pour ce fairesept kilomètres après la sortie nous sommes en Arizona






Mais d’abord la nuit sans chambre. J’avais tout de même une alternative très intéressante, c’est de dormir dans un "hogan" (habitation en forme de capitelle mais en torchis, le logeur ne m’a pas répondu, il n’était même pas sur place et le hogan était en construction c’était à KAYENTA




De là je suis allé dans un MacDonald 24/24 mais c’est le drive parce l’intérieur ferme de minuit à cinq heures. J’en ai profité pour me connecter,. Il est connu également pour exposer des photos et objets prouvant la participation des navajos aux différentes guerres américaines




J’avais repéré en entrée de ville une fête foraine et j’ai pris en photos les stands de bouche très colorés. Maintenant je vais aller voir comment ça fonctionne largement après minuit: eh bien ça roule toujours avec des manèges très classiques. Vers 2H le matin j’abandonne pour une petite sieste dans la voiture d’une heure voire deux au final.




Mais le jour pointe déjà donc je pars car il me reste deux heures pour arriver à l’ouverture de ma curiosité du jour, la nuit sera finalement vite passée

Sur la route je suis attiré par les restes d’un Ford que je pense de 1937/39




un peu plus loin quelques autres semi-épaves dont un Teardrop qui n’en a plus rien des caractéristiques et une DeSoto







Mais aussi bien-sûr je suis attiré par la beauté de certaines buttes












Juste avant le sujet du jour, deux points qui n’ont rien à voir entre-eux mais qui me marquent systématiquement:
c’est le porte -à-faux arrière et l’empattement de certains camping cars, ici pour faire demi-tour la manoeuvre a été longue et difficile




le système scolaire qui parait très développé même dans les endroits les plus reculés; ici à ROUGH ROCK, un village de 1300 habitants. Tout est sectorisé bien-sûr mais au bout d’une demi-heure de circulation sans habitation, ça m'interpelle






J'arrive à l’entrée du CANYON DE CHELLY
il se divise en deux routes partant de Chinle, commençons par la plus spectaculaire avec cette carte postale du « National Monument ». Ca s’appelle « Spider Rock » et ce sont deux aiguilles bien détachées de tout autre contrefort




c’est tout au bout de la route Sud donc il nous reste à rebrousser chemin mais d’abord l’environnement de ces aiguilles










Peu avant il y a un camping que je ne conseillerai pas pour diverses raisons sauf si vous êtes autonome en fourgon ou camping car mais il est tentant avec quelques hogans comme ci-dessous






Poursuivons la route avec « Sliding House » et « White House »












Et nous sommes revenus à Chinle, le point de départ. A près la route sud, pratiquons la route Nord
Cette route est moins spectaculaire mais pas moins intéressante car elle a plus la configuration western. C’est dans l’ordre « Massacre Cave » (90 indiens ont été tués en descendant la falaise) et « Mummy Cave »










« Antelope House » et redescende vers Chinle










puis douce déscente de retour vers Chinle




OUF! On en a fini avec le tourisme traditionnel difficile et long à rendre compte. Maintenant on va se retrouver dans des goodies, d’abord un "Trading Post » (un bazar d’achat et de troc) qui n’a pas trop vendu son âme aux touristes car il est protégé: le HUBBELL TRADING POST




L’histoire dit que c’est son premier magasin, il en a ouvert beaucoup d’autres, puis il s’est lancé dans les chemins de fer puis la politique…
le magasin d’abord










Sur l’arrière c’est une propriété fermière. Voilà une vue à 360° (ma première), puis la maison du maître des lieux et enfin au centre de la cour, une cloche pour les repas pris en commun et un cadran solaire.








Plus intéressant car plus ancien, une ancienne maison et un patio, tous deux en forme de hogan, sans doute la toute première habitation et pour terminer le sujet un chariot parce que j’aime bien, je ne trouve pas d’autre raison








Pour finir la journée, ce sera WINDOW ROCK: c’est à la fois « le centre du monde navajo » et le comté des apaches
http://fr.wikipedia.org/wiki/Window_Rock








Et pour terminer, je vous laisse avec le code navajo qui s’est révélé indéchiffrable par l’ennemi pendant la guerre




Demain ou un peu plus tard: c’est la route 66!

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
biglolle
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 510
Age : 51
Localisation : pas loin , sud Hérault
Voiture : Ford Mustang V8 289 CI 1965
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 13 Juin 2014 - 13:16

Superbe photos , merci .Étonnante cette "expo" dans le MacDo  Shocked , je trouve ça génial .

Tu parle du très connu code Navajo , cette semaine ils ont annoncer au info la mort du dernier soldat Navajo connaissant le code . Il est donc mort ( soit-disant)  avec sont secret .  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safranc
Race Driver
Race Driver


Nombre de messages : 202
Age : 41
Localisation : Sète
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Ven 13 Juin 2014 - 14:24

Magnifiques paysages  Shocked , c'est à Kayenta que j'avais passé la nuit avant de visiter Monument Valley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amc-jeep.fra.co
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)   Aujourd'hui à 15:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Nouveau Mexique (et quelques débordements)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Holloman Nouveau-mexique Oct 2011
» Montgolfieres
» Sortie FCPT 2009 - "Wild Hogs"
» nouveau nivaiste et quelques petites questions.
» Paysages Américains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Metal Monster Club :: Le forum du Metal Monster Club :: Le Bar du Métal Monster Club-
Sauter vers: