Le forum du Metal Monster Club

Club de passionnés voitures américaines dans le 34 (Hérault)
Que le Rock n' Roll soit avec vous !
Le site du Metal Monster Club 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ce n'est pas un comte de Noël....mais ça aurait pu l'être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acmacm
King of the Road
King of the Road


Nombre de messages : 3465
Localisation : le Cap d'Agde
Voiture : 1964 Mercury Comet Convertible et 2008 Chrysler Sebring II CC
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: ce n'est pas un comte de Noël....mais ça aurait pu l'être   Dim 27 Déc 2009 - 14:18

ESHELMAN 1954/1967
Ceci n'est pas un comte de Noël mais ça pourrait l'être. C'est l'histoire d'un petit génie qui de sa vie, a passé son temps à créer des engins volants, navigants et roulants plus petits que le raisonnable. Surtout ils étaient totalement anachroniques dans le paysage américain de cette époque des fiftees. Donc "Il était une fois..."
vous pouvez voir ce texte en html en cliquant ici: http://www.trombinoscar.com/minis/eshelman.html



Cheston Lee Eshelman nait en 1917 en Pennsylvanie (entre New-York et Washington)
Dès l'age de 22 ans on parle de lui alors qu'il étudie l'aéronautique: il se crashe avec un avion loué ce qui lui vaut quelques ennuis. Trois ans plus tard il construit son premier avion minimaliste ressemblant à une aile delta avant l'heure. A la fin de la deuxième guerre mondiale, à 28 ans il crée la "Eshelman Company" à Baltimore (Maryland proche de Washington).
A partir de ce moment sans aucune constance, il touche à tout et toujours avec une certaine originalité à l'image du bateau ci-dessous : des bateaux donc, des scooters, des tondeuses, des avions légers, des voitures de golf, des tracteurs, des remorques, des parechocs anti-collision et que sais-je encore!



C'est en 1953 qu'il se lance dans la construction de voitures, enfin disons de voiturettes. Elles étaient avant tout destinées aux enfants, à deux places tout de même avec un moteur Briggs & Stratton qui permettait d'atteindre 25km/h. Ce modèle appelé CSC pour "Children Sport Car" coûtait de base $295 ($1650 pour la Chevrolet ou Ford de base). A noter qu'avec un adulte au volant et à condition d'avoir des clignotants et d'être immatriculé, cet engin pouvait rouler sur route. Si sI... la preuve:


Evidemment comme le montre l'image ci-dessous, ce modèle "child" n'était pas fait pour deux adultes ce qui donnera naissance à la "ASC". Ci dessous également Richard Nixon (pdt des USA 1969/1974) fera l'apologie des économies d'essence via une Eshelman pendant le premier choc pétrolier


Deux ans plus tard, un modèle plus long voit le jour à $595 pour... deux adultes avec un moteur plus gros B&S pour atteindre les 50km/h. C'est la ASC pour "Adult Sport Car" qui ne consommait que 3L4/100km. J'ai eu l'occasion de photographier les deux modèles l'un à côté de l'autre: La rouge avec 160cm, ne fait que 20cm de plus que la jaune mais 20cm qui font la différence.


Il y a eu en même temps des inventions moins folles comme le modèle 200, le premier sur la photo d'ensemble ci-dessous, une voiture électrique pour enfant (interdite sur route cette fois). Voici la gamme des Eshelman pour 1956:



L'année suivante, il construit quelques ASC carrossés avec portes (Sportabout) ou sans (Enclosed Runabout) à l'image de celui ci-dessous. Il est alors impossible d'avoir une proportion générale satisfaisante, comparons l'habitacle à la voiturette ou à ses roues....


A la fin des années cinquante cette facécie se termina. Plus tard celui qui racheta les stocks les convertira d'une façon digne d'un comte de Noël: en jouet mécanique à moneyeur


Puis la société fut rebaptisée "Eshelman Motor Corporation" pour fabriquer des microporteurs pickup ou delivery (tôlé), vendus $1400 ($2250 pour la Chevrolet ou Ford de base) 12 unités produites au total
En 1960 notre cher Cheston complète son activité en vendant des voitures d'occasion. Il découvre la Chevrolet Corvair qu'il souhaite accessoiriser en la rendant plus sûre notamment avec ses brevets de parechocs absorbants. Sa propre version s'appellera alors la "Eshelman Golden Eagle", pas moins. Et cette expérience durera jusqu'en 1967, année de la fermeture définitive de son entreprise
Ensuite il se retire en Floride. Il meurt en 2004 à 87 ans après une vie pleine d'innovations et de plaisirs
sources :
Wikipedia : Cheston Eshelman et Eshelman Company
Yahoo Group : Eshelman Group
Musées : Bruce Weiner Microcar Museum (GA) - Petersen Museum (CA)
Livres : Standard Catalog 1946/1975

_________________
plus de 8000 pages web et plus de 45000 photos au http://www.trombinoscar.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com
metalmclub
Présidente
Présidente


Nombre de messages : 5194
Localisation : Vias
Voiture : PONTIAC TRANSAM 77 et 78 T-TOP, FORD PROBE 1995
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: ce n'est pas un comte de Noël....mais ça aurait pu l'être   Lun 28 Déc 2009 - 9:01

Sympa ces petites voitures ...

_________________
VANDROUX Yasmine
Présidente et créatrice du METAL MONSTER CLUB
Organisatrice de l'U.S HORSEPOWER SHOW à Valras-Plage chaque année le 2ème week-end de septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalmonsterclub.com
 
ce n'est pas un comte de Noël....mais ça aurait pu l'être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 9 mai 2011 - Fontenay le Comte - [2V-Racing]
» Fontenay le Comte : nouveau circuit
» championnat regional d'unss de duathlon a fontenay le comte
» la chatre 15 juillet et Fontenay le comte 16 juillet
» Brie Comte Robert (77) le 14 Juillet 2011 : 6km Marche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Metal Monster Club :: Discussions par marques :: Autres Américaines-
Sauter vers: